ELECTIONS MUNICIPALES 2016 : CONTESTATIONS ELECTORALES :
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 

Sadou Harouna Diallo: “Je ne peux pas comprendre que j’étais gagnant à 2h du matin et être perdant à 7h”

Le maire sortant de la commune urbaine de Gao, Sadou Harouna Diallo, a affirmé, samedi en conférence de presse, que le Rassemblement pour le Mali (RPM) veut lui "voler sa victoire" à l'issue des élections communales.

 


Sadou Harouna Diallo, maire de Gao

 


Le maire sortant de la commune urbaine de Gao, Sadou Harouna Diallo, a affirmé, samedi en conférence de presse, que le Rassemblement pour le Mali (RPM) veut lui “voler sa victoire” à l’issue des élections communales.

Les résultats provisoires des municipales continuent de susciter des vagues de protestation au Mali. En plus des communes du district de Bamako, c’est maintenant dans la commune urbaine de Gao que le RPM, parti présidentiel, est accusé de “bourrage et de tripatouillage” des urnes.

Samedi, sur un ton paisible ou résigné, Sadou H. Diallo a exprimé son étonnement : “je suis resté à mon siège jusqu’à 2h du matin où nous avons centralisé tous nos résultats. Et j’étais vainqueur avec douze conseillers contre dix pour le RPM”. Cela s’est passé  quelques heures avant la proclamation des résultats provisoires par la préfecture qui donnent onze conseillers aux deux candidats avec un léger avantage au niveau des voix pour celui du parti au pouvoir.

“On ne peut pas imposer un maire à une commune. Celui qui essaie d’aller contre le choix du peuple ne l’aime pas”, indique M. Diallo, persuadé de sa victoire dans la commune urbaine de Gao qu’il avait remportée lors des municipales de 2009  en tant que candidat indépendant.

Après l’annonce des résultats provisoires le 21 novembre dernier,  des milliers de jeunes s’étaient réunis au siège du PDES, parti du maire sortant, Sadou H. Diallo pour contester. “J’ai dissuadé les jeunes de faire quoi que ce soit. Nous allons faire valoir nos droits de manière légale et devant les juridictions compétentes auxquelles j’ai entièrement confiance”, explique M. Diallo.

Selon des informations recueillies auprès des différents acteurs électoraux à Gao, il y a eu tripatouillage notamment au bureau 16 du quartier château où les résultats de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) donnent 106 voix à Sadou Diallo contre 50 pour le RPM. Cependant, les résultats proclamés par la préfecture mettent le RPM devant le maire sortant avec 136 voix contre 48. Des responsables du parti au pouvoir à Bamako se sont abstenus de tout commentaire.

À noter que la victoire du parti présidentiel a été contestée dans plusieurs localités du pays dont des communes du district de Bamako. La semaine dernière,  en commune II,  des jeunes en colère ont même organisé une manifestation spontanée et voulaient s’en prendre à la famille de la première dame. Avant l’intervention des forces de l’ordre qui ont arrêté plusieurs d’entre eux.

Aboubacar DICKO / maliweb.net

 

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   A la Une