Le colonel Eifad Ag Arafik de la CMA au gouverneur de Tombouctou : «Nous sommes prêts à travailler ensemble pour la paix»
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Après avoir participé à Bamako à la cérémonie de signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, la délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma) de Ber, conduite par le colonel Eifad Ag Arafik, porte-parole de ladite Coordination, a rendu une visite de courtoisie au gouverneur de la région de Tombouctou et son staff.

Cette réunion a eu lieu dans la grande salle de conférence du gouvernorat de Tombouctou, le jeudi 25 juin 2015, en présence des militaires maliens, des responsables de Barkhane et de la Minusma. Visite de courtoisie qui a été une occasion pour les deux parties d’échanger sur les problèmes de sécurité, de travailler en commun, main dans la main. Car, selon le porte-parole de la Cma, le colonel Eifad Ag Arafik, il faut bien organiser le retour des réfugiés et autres déplacés, instaurer la confiance entre les combattants et les forces en présence afin de faire face au danger commun.

Le colonel porte-parole était très à l’aise et il a bien apprécié l’atmosphère détendue qui a prévalu tout au long de la rencontre. Car, selon eux, ils ne pouvaient pas revenir de Bamako et passer par Tombouctou sans venir dire bonjour au gouverneur, établir des contacts pour les futures actions à venir. «Nous sommes prêts à travailler ensemble pour la paix de nos populations, pour la quiétude et la stabilité au Mali et particulièrement dans la région de Tombouctou», a déclaré le porte-parole de la délégation de la Cma, qui a beaucoup insisté sur le retour des réfugiés.

Le gouverneur de la région de Tombouctou, Adama Kansaye, a bien apprécié cette visite qui traduit selon lui la bonne volonté des fils du Mali de se retrouver, de travailler main dans la main pour le bonheur des populations. Pour le gouverneur, toutes les personnes réfugiées, qui seront de retour, seront bien accueillies par tout le monde. Le retour des réfugiés sera fait de commun accord avec les partenaires du Mali, surtout avec la Minusma, qui est en train de préparer des équipes mobiles qui vont sillonner les différentes localités. Ce sont des équipes humanitaires mobiles pour voir ce qui peut être fait avant, pendant et après le retour des populations.

Cette visite de courtoisie a été également bien appréciée par les partenaires du Mali, les responsables des différentes communautés pour qui, ça permet de calmer les esprits et de donner espoir à beaucoup de réfugiés qui vont revenir. Certains Tombouctiens n’en revenaient pas quand ils ont appris que les chefs des rebelles de Ber sont en réunion avec le gouverneur pour parler de paix. C’était pour eux une surprise.

À Tombouctou, autant les gens sont surpris par cette visite, autant ils veulent que ça se traduise dans des actes concrets qui vont au-delà des discours. Surtout une vraie paix, pas celle de façade. Car tout le monde est fatigué de voir les parents partir et revenir à chaque coup de fusil. Maintenant, les Tombouctiens souhaitent la vraie paix, la réconciliation et le vrai vivre-ensemble.

Amadou ASCOFARE (Notable à Tombouctou)

Source: Le Reporter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here: