Oumou Sangaré dans l’émission + D’Afrique : « Je suis fier de présenter mon payas le Mali partout dans le monde… »
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le vendredi 26 décembre sur Canal + , dans l’émission + D’Afrique de Robert Brazza intitulée spéciale fête. L’émission a commencé par les vœux de bonne heureuse année 2015, des différents fans de l’émission, qui ont parlé dans plusieurs langues du continent. L’un des invités, une artiste congolaise Barbara Kanam pour présenter son nouvel album, Dyana Gaye est une cinéaste sénégalaise, réalisatrice après une introduction des deux artistes. Dyana Gaye est une cinéaste franco-sénégalaise née à Paris en 1975. À cheval entre deux cultures, la française et la sénégalaise, Dyana Gaye a choisi le cinéma comme moyen d’expression. Elle est actrice, scénariste, productrice ; sa principale activité est cependant la réalisation cinématographique. Diplômée de l'Université de Paris 8 – St Denis, elle obtient en 1998 une maîtrise en études cinématographiques. En 1999, elle est lauréate de la bourse d'étude Louis Lumière -Villa Medicis Hors les Murs pour son scénario Une femme pour Souleymane, qu'elle réalisera l'année suivante, film qui obtient de nombreux prix dans des festivals internationaux. Issue d'une famille de douze enfants et originaire de la RD Congo, Barbara KANAM est l'une des plus belles voix féminines d'Afrique. Quant à Barbara Kanam c’est après de brillantes études et titulaire d'un BTS en commerce international, elle commence en 1991 le chant en interprétant les répertoires des grandes voix de la chanson mondiale au sein du grand orchestre « Dévotion » et perfectionnera sa technique du chant au sein de la prestigieuse école « Psalmody Académy » à Johannesburg (Afrique du sud). Elle y apprend par la même occasion à jouer à la guitare. Au bout de treize (13) mois, elle maîtrise l'instrument avec lequel elle crée un répertoire acoustique pour une tournée « One Woman Acoustic Show » en Afrique centrale (1993). En 1995 le destin l'emmène à s'installer à Abidjan (Côte d'Ivoire) où elle décide de tenter une expérience : être dans une chorale religieuse. Elle rejoint donc la chorale « GRACE » de Cocody et chante régulièrement à l'église. Au cours de l’émission il a question du film de Dyana Gaye qui parle de l’immigration de trois jeunes africains, qui partent de Dakar pour les USA. L’album de Barbara Kanam a été décortiquée, elle a même une prestation en live lors de l’émission, de la Rumba Congolaise tiré de l’album Zazavie. Les humours de Mahamane et les rubriques débats et culinaires ont mis un terme à la première partie. La deuxième partie était consacrée à la grande diva malienne Oumou Sangaré et un boxeur Carlos Takam champion du monde de boxe. Il est Camerounais, de la boxe amateur aux jeux olympique, après il a été champion du monde en battant un américain. Oumou Sangaré c’est une carrière exceptionnelle, elle a parcouru le monde, les extraits de ses clips, l’hommage aux artistes, aux Sarakolé et le titre Seya, selon Robert Brazza c’est une carrière de 20 ans, Oumou est une grande star Mahamane a serra la main d’Oumou Sangaré. Selon Oumou Sangaré la musique c’est son travail, «  C’est notre travail c’est d’apporter la joie, nous devrons apporte le bonheur aux âmes ». Oumou Sangaré a chanté un refrain de son morceau ‘’Moussolou » tiré de son premier album mais c’était en Kapela. Il a été question de l’attachement à la terre, «  ça fait long temps que nous chantons, mais c’est toujours pour montrer aux gens de croire, c’est pourquoi j’ai fait l’hôtel, mais après il fallait aller loin en cultivant, mais c’est montrer à la femme que c’est possible, yes we can. Parce que la terre ne ment et avec peu de moyens on peut réussir, c’est ce que j’ai fait avec le champ dire aux femmes de croire de se battre et de croire toujours au travail ». Prisca Ogouma une artistes Béninoise styliste qui demande aux africains de porte des habits africains et de la mode africaine. « Je suis fier de présenter l’Afrique, mon pays Le Mali partout ou je suis à travers le monde, dans les habits maliens et dans la couture malienne ». Oumou Sangaré est en train de travailler sur son prochain album avec la participation de Cheick Tidiane Seck, sur le plateau de + D’Afrique, elle n’a pas voulu le nom de l’album encore moins les titres. L’émission + D’Afrique du vendredi 26 décembre 2014 était intitulée spéciale fête. L’émission s’est terminée par une prestation en live de la diva Oumou Sangaré , c’est la fameuse chanson ‘’Wélé wélé wetoun » que Oumou a choisi un morceau dédié au mariage, mais contre le mariage forcé.

Kassim TRAORE

Source: Le Reporter Mag

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here: