Bientôt Amy-D sortira son deuxième album «Préjudice»
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

De son vrai nom Sissoko Aminata Doumbia (33 ans), Amy-D, artiste, chanteuse, choriste et danseuse, native de Banan, cercle de Bougouni dans la région de Sikasso, sortira dans les jours à venir son deuxième album intitulé «Préjudice». Cet album comportera 12 titres qui parleront de divers phénomènes de notre société. Elle signe ainsi son retour.

Née en janvier 1982 à Banan, cercle de Bougouni dans la région de Sikasso, Amy-D a eu, depuis le bas âge, un coup de foudre pour la musique, car «elle est née dans la musique». Cette artiste complète (artiste, chanteuse, danseuse, rappeuse et choriste) est issue d’une famille noble qui ne voulait pas qu’elle chante. Mais pendant la recréation à l’école, elle réunissait ses amies pour faire des free-styles ; organiser des kermesses. Puis, elle commença à faire des concerts au lycée.

En 2000, pour bien apprendre la musique, Amy-D a été admise au concours d’entrée à l’Institut National des Arts (INA) avant d’être repérée par Salif Keïta. De 1999-2000, après son premier concert sur la scène internationale avec Salif Keïta à Ouagadougou, Amy-D commença la musique avec l’un des premiers groupes du Rap malien (Sofa). Peu à peu, elle y arrive, et en 2005, elle réalisera son premier album dénommé «SYA», c'est-à-dire l’origine, la source, sorti en 2006. «Dans toute chose, il faut savoir d’où tu viens».

Après avoir sorti son propre album, Amy-D poursuit comme choriste avec Salif Keïta, Jean Tidiane Seck, Oumou Sangaré... Depuis 4 ans, elle travaille avec Amadou et Mariam. Parlant de son deuxième album, Amy-D explique que ce «nouveau bébé» comporte 12 titres dont 8 titres vont sortir au Mali.

En ce qui concerne l’ennemi N°1 des artistes, à savoir la piraterie, Amy-D estime que c’est une chose que les artistes déplorent tous les jours, il y a eu beaucoup de sensibilisation. Mais, avec les nouvelles technologies, le phénomène s’est aggravé.  «Les artistes n’arrivent plus à vivre de leurs cassettes et CD à cause de cette piraterie», déplore-t-elle. Quant à la crise au Nord, Amy-D rappelle que le Mali est un pays multiculturel et «rien ne vaut la paix et la réconciliation nationale».

L. C

Source: Le Reporter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here: