La CMA en paix à Bamako : Les réfugiés maliens très affamés en Mauritanie
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 1
MauvaisTrès bien 


Contraints à l’exil par les groupes armés principalement la Coordination des mouvements de l’Azawad (CMA), les réfugiés maliens sont confrontés à une crise alimentaire. Pour assurer leur survie sur une période de six mois, le Programme alimentaire mondial (Pam) appelle à la mobilisation de 17 millions de dollars.

Pour Jean-Noël Gentile, représentant du Pam en Mauritanie, 17 millions de dollars seront indispensables pour subvenir aux besoins de base de 42 000 réfugiés maliens confrontés à un manque cruel de nourriture dû à la baisse des contributions des donateurs.

“Le Pam continue à subvenir aux besoins de base de 42 000 réfugiés du camp de M’Bera, mais avec une diminution des rations distribuées à cause de la baisse des contributions des donateurs”, a-t-il affirmé. Le responsable du Pam estime que pour permettre à ces populations de continuer à survivre notamment sur les six premiers mois de l’année 2017, les financements doivent arriver le plus vite possible.

 

Jean-Noël Gentile a expliqué que les besoins du Pam-Mauritanie pour l’année 2017 se chiffrent à 27 millions de dollars destinés aux réfugiés et aux populations locales vulnérables. A cela s’ajoute 4 autres millions de dollars pour assurer le fonctionnement des cantines scolaires de la Mauritanie.

Les besoins augmentent

La Mauritanie continue d’accueillir de nouveaux réfugiés maliens. 3000 nouveaux réfugiés sont venus depuis septembre dernier s’ajouter à la population du camp des réfugiés de M’Bera, selon François Renaud, représentant du Haut-commissariat aux réfugiés (HCR) en Mauritanie.

En 2012, la Mauritanie avait accueilli quelque 100 000 réfugiés venus du Mali, qui ont fui en raison de la crise dans le Nord. 20 000 d’entre eux ont rejoint leur pays, en 2014 et 2015 dans le cadre d’une opération de rapatriement volontaire conjointement supervisée par le HCR et les autorités mauritaniennes, selon les chiffres officiels.

42 867 réfugiés maliens, dont 23 623 mineurs, 11 382 femmes et 7862 hommes sont actuellement présents dans  le camp de M’Bera. Le Japon est l’un des principaux bailleurs de fonds du Pam et du HCR. Hissatsugu Shimizu, l’ambassadeur du Japon en Mauritanie, a estimé cette aide à 53,3 millions de dollars sur les quatre dernières années.

Le hic est qu’au moment où les réfugiés souffrent, les responsables de la CMA font montre d’un luxe insolent dans les hôtels et villas cousues à Bamako. Contrairement à l’idée que font circuler certains médias occidentaux, ce ne sont pas des groupes terroristes seulement en cause, mais c’est principalement la CMA qui est à l’origine du malheur de ces Maliens.

La preuve, à chaque fois qu’ils veulent regagner le pays, la CMA trouve le moyen de s’y opposer du fait que cette situation constitue pour elle un fonds de commence. Récemment, la Coordination des mouvements de l’Azawad avait tenté de manipuler les chefs de fractions dans les camps de réfugiés pour obtenir l’annulation des élections communales.

Alpha Mahamane Cissé avec la Tribune de l’Afrique

Source: L'Indicateur du Renouveau

Commentaires 

 
0 #1 Arnulfo 03-04-2017 10:03
On ne m'a rien dit de celle-la, interrompis-je; mais un de mes parents, qui a ete en Catalogne, m'a assure qu'il y en a une, pres de Balut, dont
l'eau est de sa couleur naturelle, et cependant tout ce que l'on y met est comme de l'or.


Feel free to visit my blog post detente massage lyon: http://www.sophiechassat.com
Citer | Signaler à l’administrateur
 
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here: