Daba Modibo Keïta, Ambassadeur des Aigles du Mali à la Can 2015 : «Une équipe se forme sur le long terme»
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Le double champion du monde de Taekwondo, Daba Modibo Kéïta, a choisi de galvaniser les Aigles du Mali lors de la Can 2015 en Guinée équatoriale. Il nous fait ici un bilan de son séjour avec les Aigles et nous livre ses projets futurs.

«Le bilan que je dresse de cette compétition est très sportif. Pendant mon séjour, j’ai eu le temps de m’entraîner avec les Aigles et surtout de beaucoup discuter avec eux. J’ai sollicité qu’ils me voient comme un exemple de réussite. Bien que nous ne pratiquions pas une même discipline, nous nous battons tous pour l’honneur du Mali. Si j’ai pu croire en moi pour gagner, eux aussi, peuvent faire de même pour aller très loin. Chacun a pu constater qu’ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes.

Malheureusement, le sort a joué contre nous. Cette équipe n’est pas trop à féliciter, mais à encourager beaucoup. Évitons la polémique autour de cette équipe en consolidant les acquis, tout en trouvant des solutions aux lacunes. Je suis moi-même champion du monde et il faut reconnaître qu’une équipe se forme sur le long terme, pour espérer arriver au sommet.

Le choix porté sur ma modeste personne est un énorme signe de considération. Je remercie la Nation malienne pour la confiance placée en moi. Je serai toujours à la disposition du peuple malien, chaque fois que le besoin s’exprime. Le sport est un art qui demande beaucoup de détermination. Ce qui fait que le moins bon, s’il est déterminé, peut réaliser son rêve. Et mon rêve aujourd’hui est de remporter une médaille olympique pour mon pays».

Gabriel TIENOU/Stagiaire

Développement du sport par la formation

Des boursiers mis en route pour l’Algérie par le ministre des Sports

Le ministre des Sports, Housseini Amion Guindo, était vendredi 13 février 2015 face aux 30 étudiants boursiers en partance pour Algérie. Avant de leur donner la route, le ministre a prodigué quelques conseils aux jeunes en présence du représentant de l’ambassadeur d’Algérie au Mali.

Lancé il y a 5 mois de cela, l’appel à candidature pour les bourses de formation en Algérie a permis de sélectionner 30 candidats. Après trois niveaux de test auxquels ils ont participé, les heureux élus devraient partir dimanche 15 février 2015 pour Alger, d’où ils regagneront leurs instituts de formations à travers le pays. Comme à d’habitude, ces étudiants se sont prêté à l’exercice d’écoute des aînés avant leur départ.

C’est ainsi qu’en prenant la parole, le représentant des boursiers, Housseynou Cissé, remerciera les autorités pour cette redynamisation de la coopération entre nos deux pays et se disent attentifs aux conseils combien importants des aînés. «Nous voulons vous dire en toute humilité que nous resterons toujours à votre écoute pour les conseils utiles dont nous aurons besoin tout au long de notre parcours. Nous confirmons ici notre engagement à servir le sport malien dans toutes ses composantes après nos années de formation en terre algérienne», a promis M. Cissé, au nom de ses camarades.

Le président de la Commission de sélection des candidats, M. Cheick Konaté dit Takala, a expliqué clairement le déroulement de la sélection et aussi l’implication personnelle du ministre Guindo auprès de la partie algérienne pour accélérer le processus. Cette persévérance du ministre a été aussi saluée par M. Idriss Bousila, représentant de l’ambassadeur de la République populaire algérienne au Mali, qui a rassuré les jeunes qu’ils seront chez eux en Algérie. «Au delà de la connaissance que vous allez acquérir sur place, vous allez aussi tisser des liens d’amitié et de fraternité avec vos frères Algérien», dira M. Bousila. De fait, les 30 étudiants sont passés par trois étapes essentielles, dont la sélection, la visite médicale et l’entretien avec jury. Sur demande de la partie algérienne, la spécialisation en basket pour le niveau de graduation a été supprimée.

Après avoir salué la commission pour la transparence dans le traitement des dossiers, le ministre Housseini Amion Guindo a confié une mission aux étudiants. «Vous êtes des précurseurs car vous constituez la première vague des 150 boursiers. Votre comportement et l’exemplarité de votre séjour favoriseront la sauvegarde des bons liens existant entre nos deux pays. Aucune culture n’est supérieure à une autre, de la même manière que les cultures diffèrent, les habitudes aussi diffèrent. Alors je vous invite à faire preuve de bonne conduite en cherchant à comprendre le fonctionnement de votre pays d’accueil», a conseillé Poulô.

Rappelons que dans l’histoire du partenariat entre nos deux pays, c’est la toute première fois que la République algérienne octroie autant de bourses à notre pays dans le domaine du sport. Cela dénote de l’engagement des plus hautes autorités du Mali à faire de la formation et du renforcement des capacités une priorité pour le développement du sport malien.

Youma Coulibaly

Cellule Com/M-SPORTS

Source: Le Reporter

KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here: