Touche remarquable du PDG Harouna Modibo Touré au PMU-Mali : Bientôt les Maliens vont parier sur des chevaux maliens !
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

De Directeur général de l’Agence nationale pour la promotion de l’emploi (ANPE) au poste de Président directeur général du Pari mutuel urbain du Mali (PMU-Mali), le jeune et dynamique Harouna Modibo Touré illustre à souhait la confiance en lui placée par les plus hautes autorités maliennes. À peine arrivé à la tête du PMU-Mali, il a des actions salvatrices à son actif. Comme pour dire qu’il faut faire confiance en la jeunesse de notre pays.

Pour Harouna Modibo Touré, il ne s’agit pas d’être une tête bien faite pour gérer une structure de taille comme le Pmu-Mali, mais il faut savoir répondre aux attentes des gens. Il y a quelques mois, Harouna Modibo Touré était en train de tout innover à la tête de l’Anpe : le travail bien organisé, le dynamisme de la jeunesse, mais surtout l’adaptation des travailleurs à l’outil informatique. Il avait envisagé un grand balayage et des réformes majeures au niveau de cette boîte.

À peine arrivé et avant qu’il ne finisse de poser les premiers jalons de ses innovations, en mettant les travailleurs de l’Anpe au centre des activités et en leur faisant confiance, c’est en ce moment que Mamadou Igor Diarra a nommé ce jeune talentueux et ambitieux, Harouna Modibo Touré, à la tête du Pari mutuel urbain du Mali (Pmu-Mali). Très intelligent et entreprenant, avant de prendre fonction, il a cherché à comprendre la tâche qui l’attend et à mieux connaître la structure. En fait, il s’est informé et a échangé avec les connaisseurs de ce monde du pari mutuel urbain. C’est ainsi que quand il y a posé ses valises, il n’a pas eu de gros soucis.

Prenant le taureau par les cornes, Harouna Modibo Touré a entamé avec ses innovations. Ceux qui regardent la page Pmu-Mali sur l’Ortm ne nous diront pas le contraire : l’habillage de cette page a changé ; même le présentateur est habillé en tenue Pmu-Mali ; il y a un nouveau jingle et des sons attrayants. Tout cela est soutenu par des actions dans la boîte, car le jeune PDG fait bouger les choses. En effet, il a réformé les services et boosté leurs performances et leur rentabilité en rapprochant le Pmu-Mali des parieurs ; en donnant plus de visibilité et de crédibilité à son siège à travers des locaux plus confortables pour les travailleurs.

Ces innovations se sont poursuivies au-delà de la boîte. Les partenaires et prestataires du Pmu-Mali sont mieux placés pour le dire. Eux qui se demandent comment tant d’actions ont été possibles en si peu de temps. Tout le monde a vu le Grand Prix de la nation de cette année. C’est grâce au PDG Touré qu’il y a eu beaucoup d’engouement autour de cette course, qui tombait dans les oubliettes. En effet, de concert avec la Fédération malienne d’hippisme, il a innové ce Grand prix de la nation. Une cérémonie grandiose y a été consacrée et présidée par le Premier ministre Modibo Kéïta, en l’absence du chef de l’Etat.

C’est depuis sa passation de service que le Président directeur général, Harouna Modibo Touré, avait planifié tout cela pour donner une place importante au sport équestre dans notre pays. Sa réflexion a porté sur les voies et moyens à mettre en œuvre afin de permettre au Pmu-Mali de se hisser au diapason des Pmu de la sous-région. C’est dans cette dynamique qu’il avait fait des tournées dans les pays de la sous-région ouest-africaine. Objectif : s’inspirer de leurs expériences pour rendre le Pmu-Mali plus performant, plus rentable et plus proche des parieurs.

Il vient d’effectuer une visite dans l’Hexagone avec le président de la Fédération malienne d’hippisme Mohamed Haïdara. L’objectif était de voir comment créer une presse et un magazine pour le sport équestre au Mali, avec des journalistes spécialisés. Et après, les Maliens pourront parier sur les chevaux maliens à travers des courses qui seront très bien organisées au Champ hippique de Bamako. Cette initiative est déjà bien accueillie par la Fédération malienne d’hippisme et par les parieurs.

Selon nos informations, le PDG Harouna Modibo Touré entend tout mettre en œuvre afin que le PMU-Mali puisse récupérer son prestigieux titre d’antan : celui du PMU le plus performant d’Afrique de l’Ouest !

Békaye DEMBELE

Source: Le Reporter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Economie

Réunion préparatoire du pari sur la relance économique et le developpement du mali le 22 octobre a paris : L’appel du Premier ministre
Lors de l’atelier préparatoire de la réunion internationale de Paris sur la relance économique et le développement du Mali  tenue hier lundi 12 octobre 2015, au Centre international de conférence de Bamako (CICB), le Premier ministre, chef...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
ECONOMIE Après l’affaire des 65 milliards FCFA d’incivisme fiscal de Randgold ressources, les mines de Morila, Somissy, Somika dans le collimateur des impôts Par Aujourd'hui-Maliremière Dame lance l'"Opération Bozo"
Une mine d'or à titre illustratif   Selon des sources généralement bien informées, des vérificateurs de la Direction des grandes entreprises des impôts ont débarqué récemment dans trois sociétés minières : Morila, Somissy,  Somika....
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Poliscopie : La viande moins chère à Korhogo qu’à…Bamako
La viande est moins chère à Korhogo qu’à Bamako. C’est le ministre en charge du Commerce, Abdel Karim Konaté en personne, qui l’a affirmé plus d’une fois. En déplorant cette anomalie, le ministre voulait mettre en garde contre le...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Loi des finances modifiée
Loi des finances modifiée Oui : 115. Non : 21. Abstention : 0. C’est le résultat du vote du projet de loi portant modification de la loi des finances au Mali. Les débats sur la modification ont eu lieu le jeudi 25 juin 2015 à l'Assemblée...
Lire la suite... 0 Commentaires
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   Economies