Molla Wagué, défenseur des Aigles : Futur patron d’une forteresse en gestation
Mardi, 05 Mai 2015 16:52 Maliglobe
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Avec la retraite internationale des Adama Coulibaly, Fousseyni Diawara…, recomposer la défense du nid des Aigles est l’une des tâches prioritaires d’Alain Giresse. Les deux matches amicaux disputés contre le Gabon et le Ghana, le 25 et le 31 mars 2015 en France, l’ont d’ailleurs prouvé. Le défi se pose surtout en terme de schéma tactique car ce ne sont pas les joueurs qui manquent dans ce secteur de jeu. À l’image de Molla Wagué qui fait un retour convainquant au sein de l’effectif des Aigles du Mali.

«Molla Wagué vit une période faste après avoir traversé une première partie de saison difficile avec son club Udinese. Le défenseur est en train de s’imposer en Italie et de devenir un des patrons de l’équipe du Mali», commentait ainsi un confrère de RFI, qui a couvert les deux derniers matches amicaux (face au Gabon le 25 mars et le Ghana le 31 mars 2015) du Mali en France. C’est vrai que le bilan personnel du joueur est beaucoup plus flatteur que celui de son équipe nationale avec deux buts face au Gabon (défaite 4-3) et un penalty provoqué et obtenu face au Ghana (1-1) et «un mois de mars plus que réussi». «J’ai marqué deux buts avec Udinese et deux buts aujourd’hui», lançait-il fièrement après le match face au Gabon à Beauvais. Et d’ajouter : «Mon poste, c’est défenseur. Mais sur les coups de pieds arrêtés, je peux monter. C’est une qualité que j’ai en plus. L’équipe en profite».

Une bonne nouvelle pour les Aigles du Mali, le plus souvent fébriles sur les balles arrêtées. Avec Bakary Sako, c’est un atout de plus pour la sélection nationale dans cet exercice. Le défenseur central de 24 ans, qui avait fait des débuts brillants en sélection lors de la Can 2013, est en train de devenir un leader de l’équipe nationale.

Né le 21 février 1990 à Vernon (France), ce solide garçon (1,91m pour 87 Kg) a fait ses débuts sous les couleurs du Mali avec le Français Patrice Carteron. Le défenseur central du SM Caen a immédiatement été propulsé titulaire durant cette Can 2013, aux côtés d’Adama Coulibaly. Autant dire que «l’Aiglon a vite fait son nid chez les Aigles». «Mon premier match avec Caen, c’était face à Dijon, un club qui était entraîné par Patrice Carteron. Je suis entré en jeu à la mi-temps et j’ai fait un bon match. Plus tard, Patrice Carteron s’est rappelé de moi. Il a appris que j’étais Malien d’origine. Il lui manquait un joueur en défense et il a fait appel à moi», racontait-il à la presse en 2013. Et depuis, il ne cesse de progresser et de prendre une nouvelle dimension sous la houlette d’Alain Giresse, avec qui le courant passe visiblement.

«C’était la première fois que je le rencontrais. La prise de contact s’est bien passée. Ça se voit que c’est un coach proche des joueurs. C’est ce qu’il nous faut», a expliqué Molla à la presse après le match amical du 25 mars dernier. Pour de nombreux confrères, «la réussite actuelle de Wagué est aussi liée à la nouvelle confiance de son coach en Italie, Andrea Stramaccioni». Ce dernier confiait récemment à La Gazzetta dello Sport que «Molla est en train de se faire une place chez nous grâce à son dur labeur… Il a permis de renforcer notre système défensif».

Pourtant, rappelle notre confrère de RFI, tout n’a pas été simple pour Molla Wagué, qui a quitté son club formateur Caen cet été pour le Calcio. «J’ai connu des débuts assez compliqués là-bas. Je n’ai pas joué pendant six mois. Mais juste avant la trêve hivernale, j’ai disputé plusieurs matches. J'ai montré que j’avais ma place et que je pouvais m’imposer dans cette équipe. Et depuis mon retour de la Can 2015, j’enchaîne les rencontres. Et je suis même buteur», raconte le colosse. En Italie, Molla Wagué devrait encore progresser sur les plans tactiques et de la rigueur défensive, deux domaines où il reste perfectible.

Le doute n’est pas permis pour Patrice Carteron, ainsi que pour des chroniqueurs sportifs, qui pariait en 2013, qu’il va «devenir un grand défenseur» ! L’actuel coach du Tout-Puissant Mazembé de Lubumbashi (R.D. Congo) avait ajouté : «Je le trouve très prometteur. Il a tout pour réussir : il va vite, il est bon de la tête, il a une très bonne relance. C’est quelqu’un d’intelligent» !

Avec Salif Coulibaly et Mohamed Oumar Konaté, Molla Wagué incarne aujourd’hui l’avenir des Aigles du Mali en défense.

Moussa BOLLY

 

Source: Le Reporter Mag

Mise à jour le Mardi, 05 Mai 2015 17:18

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Football

Image
Coupe d'Afrique des nations de football 2017
La Coupe d'Afrique des Nations Total, GABON 2017 est la 31e édition de la Coupe d'Afrique des nations de football. La compétition aurait dû se tenir en Libye, mais le pays s'est désisté en raison de sa situation politique interne1. Le Gabon,...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Kalifa Coulibaly, un Malien qui cartonne en Belgique
Par Marco Martins   Kalifa Coulibaly, l'attaquant malien de Gent, face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, en Ligue Europa, le 20 octobre 2016. GENYA SAVILOV / AFP L’international malien Kalifa Coulibaly, attaquant des Belges de Gent, flambe...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
SPORT Kalifa Coulibaly, un Malien qui cartonne en Belgique Par Marco Martins
Kalifa Coulibaly, l'attaquant malien de Gent, face aux Ukrainiens du Shakhtar Donetsk, en Ligue Europa, le 20 octobre 2016. GENYA SAVILOV / AFP L’international malien Kalifa Coulibaly, attaquant des Belges de Gent, flambe actuellement avec son...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Crise entre la Femafoot et certaines Ligues : La solution du ministre Poulô
Empêtrée dans une crise qui l’oppose à certaines Ligues du championnat national de première division, la Fédération malienne de football (Femafoot) ne sait pas où donner de la tête. Alors qu’elle tient au respect scrupuleux des textes,...
Lire la suite... 0 Commentaires
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   Football

Culture Sports et Divertissements