Boubacar Diarra dit Bouki à propos de la Soirée salsa de Radio Klédu : «Il faut sortir massivement pour assister à cette soirée»
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

La 7ème édition de la soirée salsa de Radio Klédu se tiendra le 23 mai 2015 à l’Espace Bouna sous la conduite du démon de minuit, l’indésirable désiré, Boubacar Diarra, communément appelé Bouki. Cette soirée sera parrainée par le Professeur Dioncounda Traoré, ancien chef d’Etat du Mali. Votre Magasine s’est entretenu avec l’initiateur dudit événement, Boubacar Diarra dit Bouki.

Le Reporter Mag : Monsieur, pouvez-vous nous parlez de vous ?

Boubacar Diarra : Je m’appelle Boubacar Diarra, communément appelé Bouki. Je suis à Radio Klédu depuis les premières heures de cette station FM. Je suis un technicien, mais je suis le responsable technique de Radio Klédu. Ici, chacun fait à peu près deux à trois boulots. Moi, j’ai eu un penchant pour l’animation. Celui qui animait l’émission salsa, Sékou Koné, à Klédu, était un ami (paix à son âme). Quand il s’en est allé, j’ai pris en main l’émission salsa que j’ai redynamisée et que j’appelle Rythmo-Kobano. Une émission musicale que j’anime tous les vendredis à partir de 22 h 30 jusqu’à 00h. Mon «nom de guerre» lors de l’émission est le démon de minuit, sinon l’indésirable désiré.

Peut-on savoir comment est venue l’initiative de soirée salsa et quelles sont les attentes au cours de l’émission ?

Cette émission musicale fait revivre beaucoup de souvenirs au niveau de la vieille génération. J’ai ouïe dire que ce n’est pas comme à la télé, car il y a beaucoup d’auditeurs et d’auditrices qui suivent cette émission, surtout les nostalgiques du passé. Les nombreux coups de fil l’attestent d’ailleurs les vendredis. En animant l’émission entre les quatre murs, l’idée m’est venue un moment de faire sortir cette émission du cadre conventionnel et d’atterrir dans un espace où je pourrais voir et toucher, rapprocher mes auditeurs et auditrices. C’est pourquoi j’ai initié les nuits «soirées salsa de Radio Klédu» à travers Rythmo-Kobano. La première édition a eu lieu en 2007 sur l’esplanade du Centre international de conférence de Bamako.

Quelles sont les perspectives ? Où et quand se tiendra la 7ème édition ? Et quel sera le prix du ticket cette année ?

Après la première édition en 2007 avec l’orchestre «Les barons de la capitale», que je salue au passage, avec Amadou Traoré dit Adèz, la septième édition se tiendra bientôt à l’espace Bouna Azalaï. «Les barons» ont animé deux éditions et les autres avec le groupe Taras. Et cela, sous le parrainage du Pr. Dioncounda Traoré, ancien président de la République du Mali, que nous avons désormais choisi et qui se trouve être l’ami du groupe Taras. La prochaine édition se tiendra le 23 mai 2015. Les soirées ont toujours été animées par des orchestres bien connus dans le domaine de la musique salsa. Il est vrai que nous n’avons pas encore pu faire venir un artiste de l’extérieur pour la circonstance, mais les nôtres ne sont à plaindre. Tel que «Les barons» (les vieux connaisseurs savent de quoi il s’agit), le groupe Taras et le Tarasinko. En ce qui concerne l’innovation, je dirais que cette année Taras va jouer certes, mais nous avons essayé de faire de cette soirée un dîner-gala. Les gens vont manger et boire au son du groupe Taras. Le tarif cette année est de 20.000 Fcfa le couple. Les vieux sons que «le démon de minuit» joue dans le studio, les Salseros les retrouveront parce qu’on va amener la platine avec nous. Les gens pourront danser aux rythmes comme Rebareco, Johnny Patchéco, les Fa Hardos... On l’a promis et on le fera. Pour soutenir Rythmo-Kobano, il faut sortir massivement pour assister à cette soirée que j’organise une seule fois par an. En sortant nombreux pour la soirée, vous soutenez l’émission Rythmo-Kobano pour sa pérennisation.

Propos recueillis par Gabriel TIENOU/Stagiaire

 

Source: Le Reporter Mag

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Faits Divers

Image
Son mouton «broute» ses 450.000 Fcfa
Nous nous sommes amusés à nous introduire dans le cercle très fermé de ceux qui adorent les jeux de hasard. Jouer au loto, au PMU ou au casino n’est pas un mal en soi. Mais l’histoire que nous allons vous relater, sort de l’ordinaire. Il...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Les piétons, les cyclistes et les motocyclistes sont victimes de crachats en plein circulation
Pendant le mois de ramadan certaines personnes passent toute la journée à cracher partout et n'importe comment surtout en plein circulation. Aujourd'hui, les usagers de la route ne savent pas quoi faire de cette situation, étant donné que le...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Les efforts d’ATT reconnus
Qu’on le veuille ou pas, ATT est de loin le président qui a fait des œuvres immenses dans notre pays. Rares sont les localités maliennes qui n’ont pas bénéficié d’au moins une œuvre. Tout n’a pas réussi avec lui, mais on doit...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Ministre à moto Jakarta
Un ministre de l’actuel gouvernement circule généralement à moto Jakarta pour aller faire du sport dans la zone aéroportuaire. Dès son arrivée à la maison, notre ministre se précipite pour enfiler sa tenue de sport. Cela fait quelques mois...
Lire la suite... 0 Commentaires
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   Faits Divers

Culture Sports et Divertissements