Attaque de Misséni : les assaillants sont venus du Burkina Faso
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 

Misséni, localité située dans le cercle de Kadiolo (région de Sikasso), a été attaquée par des barbus. Pur le maire de la commune rurale de Misséni, Nampaga Coulibaly, ce sont des jihadistes qui ont attaqué sa localité (à la frontière avec la Côte d’Ivoire dans le cercle de Kadiolo), tôt mercredi matin 10 juin 2015 matin.

Après leur forfait ils ont quitté la ville. Selon nos sources, ils ont même prié avant de quitter Misséni. «Il était 2 heures du matin quand ils ont garé leurs motos à l’entrée de la ville. Ils étaient environ une quarantaine à faire le tour de la ville. C’est après qu’ils ont attaqué les postes militaires et de sécurité de Misséni. Ils avaient des armes lourdes», nous a confié Bina Touré du mouvement de la jeunesse de Misséni que nous avons joint au téléphone.

Toute la localité a entendu des cris : «Allahou Akbar ! Allahou Akbar !...». Deux drapeaux aux couleurs d'Ansar Eddine (sur lesquels il était écrit : Ansar Eddine du Sud : nous allons revenir) ont été retrouvés sur les lieux. Ils ont implanté un drapeau à la place de celui du Mali à la Place de l’indépendance de Misséni et un autre au poste de contrôle attaqué. Aussi, des drapeaux noirs ont été implantés partout dans la ville. Malheureusement, un gendarme malien a été tué et il y a aussi des blessés. Des dégâts matériels ont été aussi enregistrés : des motos de policiers ont été brûlées ; des bâtiments qui arboraient le drapeau malien ont été saccagés ainsi que des dépôts de carburant et des boutiques.

De 2 heures à 4 heures du matin, ils étaient encore dans la ville, faisant des tirs de sommation et criant : «Allahou Akbar ! Allahou Akbar !». L’attaque de cette localité a été une grosse surprise pour ses habitants, car personne à Misséni, chef-lieu d’arrondissement situé à la frontière ivoirienne, ne pouvait l’imaginer.

Mais qui sont ces jihadistes ? Pour le moment, c’est la question qui n’a pas de réponse, puisqu’ils n’ont pas été identifiés et l’attaque n’a pas été pour le moment revendiquée. S’agit-il des jihadistes maliens qui sont au Nord du pays ? Ou seraient-ils des éléments de Boko Haram ? En tout cas, ce qui est sûr, c’est que cette attaque intervient dans cette partie du Mali après que les autorités ivoiriennes ont déjoué une tentative d’attaque du groupe islamiste Boko Haram sur leur territoire, il y a deux semaines.

Mieux, les habitants de Misséni ont fait savoir que les assaillants sont venus du Burkina Faso, d’autant plus qu’ils sont passés par la frontière vers Hérémakono pour venir en petits groupes. Et ce n’est pas sûr que ça soit des islamistes, bien qu’ils aient utilisé leur mode opératoire. «Même avec le drapeau noir d’Ansar Eddine avec l’écriture en arabe, rien ne prouve que ce soient des jihadistes parce que la façon dont ils ont prié aussi n’est pas la même. Je ne suis pas sûr que ce soient eux, mais on peut attendre aussi. En tout cas, il n’y aucun doute, ils sont venus du Burkina Faso. Beaucoup de personnes ont constaté leur passage de Hérémakono à Zégoua, en passant par Loulouni et Misséni. Ils sont venus du Burkina Faso», nous a confié un habitant de Misséni. Cela reste plausible d’autant que les éléments de la Cma qui ont attaqué N’Tellit et Tessit sont aussi venus du Burkina Faso. Ils y sont revenus avec 19 soldats maliens qu’ils ont fait prisonniers, selon nos sources.

Sinaly KEÏTA

Source: Le Reporter

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Le monde en bref....

Image
Guinée : Alpha et le journaliste
  Après avoir un moment hésité à porter plainte pour diffamation contre le journal sénégalais Le Quotidien, le gouvernement guinéen et le président Alpha Condé - qui a pris, fin août, quelques jours de repos en Tunisie -...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Boko Haram attaque Bama, ville du nord-est du Nigeria
  Au Nigeria, dans un camp de déplacés, des personnes ayant fui les attaques de Boko Haram. Le groupe islamiste s'est emparé sans coup férir d'une ville du nord-est du pays, Bara, dans l'Etat de Yobe. /Photo prise le 2 septembre...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Otage décapité: Obama veut mobiliser contre l’EI
Le président américain Barack Obama a battu le rappel de ses alliés mercredi pour lutter contre la menace des jihadistes de l’Etat islamique (EI) qui ont horrifié la communauté internationale en décapitant un deuxième journaliste...
Lire la suite... 1 Comment
Image
Livre de Valérie Trierweiler : un jackpot surtout financier !
Si le livre-révélation de l'ex-première dame, tiré à 200 000 exemplaires, risque de coûter cher au président, il promet de rapporter gros à la journaliste. Source 6Medias Gros coup éditorial certes, coup de pub réussi sans conteste,...
Lire la suite... 0 Commentaires

Nord du Mali

Image
ANEFIS : Le Gatia refuse de se laisser désarmer par Barkhane… (Nord Mali) Par La Sentinelle
  Eléments des Forces d’autodéfense touarègues du Gatia C’est manifestement, la politique de deux poids, deux mesures de la part de l’opération Barkhane. Celle-ci tente encore à l’heure actuelle de désarmer le GATIA et ignore...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
L’APPLICATION DE L’ACCORD SANS DISCERNEMENT ANNONCE LA FAILLITE DU REGIME IBK
Les avantages octroyés à la CMA seront l’étincelle qui fera exploser la montagne de frustration du peuple malien En République du Mali, pour faire entendre sa voix et faire prévaloir ses droits les plus légitimes à un emploi décent, à...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Le colonel Eifad Ag Arafik de la CMA au gouverneur de Tombouctou : «Nous sommes prêts à travailler ensemble pour la paix»
Après avoir participé à Bamako à la cérémonie de signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, la délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma) de Ber, conduite par le colonel Eifad Ag Arafik, porte-parole de...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Attaque de Misséni : les assaillants sont venus du Burkina Faso
Misséni, localité située dans le cercle de Kadiolo (région de Sikasso), a été attaquée par des barbus. Pur le maire de la commune rurale de Misséni, Nampaga Coulibaly, ce sont des jihadistes qui ont attaqué sa localité (à la frontière...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
ANICT : Mohamed Ag Erlaf garde la main
Invisible sur le terrain pour mener des activités, très actif quand il s’agit de la situation au nord du Mali, surtout dans la région de Kidal, celui qui avait fait un discours kilométrique au début de la crise au nord du Mali, le ministre de...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Tombouctou: 5 militaires maliens ont été arrêtés et radiés de l’armée
Cinq (5) militaires maliens ont été arrêtés et radiés de l’armée hier (31/05/2015) à Tombouctou. Ce Week-end, ces soldats en état d’ébriété avaient fait éruption lors d’un concert et tiré des coups de feu en l’air. Paniqués,...
Lire la suite... 0 Commentaires
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   Le Sahel en Bref