Livre de Valérie Trierweiler : un jackpot surtout financier !
Imprimer PDF
Note des utilisateurs: / 0
MauvaisTrès bien 


Si le livre-révélation de l'ex-première dame, tiré à 200 000 exemplaires, risque de coûter cher au président, il promet de rapporter gros à la journaliste.

Source 6Medias

Gros coup éditorial certes, coup de pub réussi sans conteste, mais l'ouvrage de Valérie Trierweiler, Merci pour ce moment, qui sort jeudi en librairie, s'annonce surtout comme un véritable coup financier. Le Figaro évoque ainsi une somme de quelque 600 000 euros qui pourrait revenir à son auteur, sur un chiffre d'affaires espéré que le quotidien évalue à 4 millions d'euros. Seule condition, de taille : que les 200 000 exemplaires de l'ouvrage s'écoulent bel et bien.

Car, selon les éditeurs parisiens interrogés par Le Figaro, il paraît plus probable que le contrat négocié par l'ex-première dame avec son éditeur, Les Arènes, privilégie un pourcentage élevé sur les ventes à l'avance touché par l'auteur (qualifié d'"à-valoir"). Cela signifie que la journaliste de Paris Match mise sur le succès du livre, dont les ventes, à partir d'un certain volume, lui promettent un confortable revenu.

Selon Le Figaro, Ana Jarota, l'agent de l'ex-première dame, aurait donc négocié une avance correcte, mais non excessive, préférant négocier des paliers bas pour les ventes et des pourcentages élevés. L'usage le plus répandu dans le monde de l'édition est de proposer à l'auteur 8 % du prix de vente du livre jusqu'à 15 000 exemplaires vendus, 10 % jusqu'à 30 000 et 12 % au-delà. Certains contrats, notamment avec des valeurs sûres de l'édition, proposent d'emblée 10 % - 12 % - 14 % et les écrivains à succès peuvent obtenir des tranches allant de 15 % à 20 % dans certains cas.

Une envie de vérité vendu à 55 000 exemplaires

Dans le cas des Arènes, qui est une petite maison d'édition, le pourcentage ne devrait pas excéder 15 %, estiment les éditeurs interrogés par le quotidien. Surtout quand on sait que les distributeurs prennent en moyenne 53 % sur le prix public d'un livre pour couvrir leurs frais. Il reste donc 47 % à se partager entre l'éditeur, l'auteur et son agent.

Une configuration avec des royalties s'échelonnant de 10 % à 14 % suivant les paliers de vente paraît donc la plus probable dans le cas de Valérie Trierweiler. En supposant que les 200 000 exemplaires du livre de l'ex-première dame, moyennant un coût à l'unité de 20 euros, s'arrachent, on obtient un chiffre d'affaires de 4 millions d'euros.

Quant à Valérie Trierweiler, dans l'hypothèse où son à-valoir atteint 100 000 euros et avec des pourcentages allant de 10 % à 14 % du prix de vente, la journaliste peut compter sur un confortable revenu de 642 000 euros. À titre de comparaison, Une envie de vérité de Cécilia Attias, paru chez Flammarion, s'était vendu à 55 000 exemplaires. Reste à savoir si la stratégie du secret savamment gardé sera payante pour Les Arènes... Selon BFM Business, le nombre de précommandes du livre sur Amazon a battu un record. L'ex-première dame n'a pas tellement de souci à se faire, financièrement parlant.

http://www.lepoint.fr

 

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

Le monde en bref....

Image
Guinée : Alpha et le journaliste
  Après avoir un moment hésité à porter plainte pour diffamation contre le journal sénégalais Le Quotidien, le gouvernement guinéen et le président Alpha Condé - qui a pris, fin août, quelques jours de repos en Tunisie -...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Boko Haram attaque Bama, ville du nord-est du Nigeria
  Au Nigeria, dans un camp de déplacés, des personnes ayant fui les attaques de Boko Haram. Le groupe islamiste s'est emparé sans coup férir d'une ville du nord-est du pays, Bara, dans l'Etat de Yobe. /Photo prise le 2 septembre...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Otage décapité: Obama veut mobiliser contre l’EI
Le président américain Barack Obama a battu le rappel de ses alliés mercredi pour lutter contre la menace des jihadistes de l’Etat islamique (EI) qui ont horrifié la communauté internationale en décapitant un deuxième journaliste...
Lire la suite... 1 Comment
Image
Livre de Valérie Trierweiler : un jackpot surtout financier !
Si le livre-révélation de l'ex-première dame, tiré à 200 000 exemplaires, risque de coûter cher au président, il promet de rapporter gros à la journaliste. Source 6Medias Gros coup éditorial certes, coup de pub réussi sans conteste,...
Lire la suite... 0 Commentaires

Nord du Mali

Image
ANEFIS : Le Gatia refuse de se laisser désarmer par Barkhane… (Nord Mali) Par La Sentinelle
  Eléments des Forces d’autodéfense touarègues du Gatia C’est manifestement, la politique de deux poids, deux mesures de la part de l’opération Barkhane. Celle-ci tente encore à l’heure actuelle de désarmer le GATIA et ignore...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
L’APPLICATION DE L’ACCORD SANS DISCERNEMENT ANNONCE LA FAILLITE DU REGIME IBK
Les avantages octroyés à la CMA seront l’étincelle qui fera exploser la montagne de frustration du peuple malien En République du Mali, pour faire entendre sa voix et faire prévaloir ses droits les plus légitimes à un emploi décent, à...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Le colonel Eifad Ag Arafik de la CMA au gouverneur de Tombouctou : «Nous sommes prêts à travailler ensemble pour la paix»
Après avoir participé à Bamako à la cérémonie de signature de l’accord pour la paix et la réconciliation, la délégation de la Coordination des mouvements de l’Azawad (Cma) de Ber, conduite par le colonel Eifad Ag Arafik, porte-parole de...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Attaque de Misséni : les assaillants sont venus du Burkina Faso
Misséni, localité située dans le cercle de Kadiolo (région de Sikasso), a été attaquée par des barbus. Pur le maire de la commune rurale de Misséni, Nampaga Coulibaly, ce sont des jihadistes qui ont attaqué sa localité (à la frontière...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
ANICT : Mohamed Ag Erlaf garde la main
Invisible sur le terrain pour mener des activités, très actif quand il s’agit de la situation au nord du Mali, surtout dans la région de Kidal, celui qui avait fait un discours kilométrique au début de la crise au nord du Mali, le ministre de...
Lire la suite... 0 Commentaires
Image
Tombouctou: 5 militaires maliens ont été arrêtés et radiés de l’armée
Cinq (5) militaires maliens ont été arrêtés et radiés de l’armée hier (31/05/2015) à Tombouctou. Ce Week-end, ces soldats en état d’ébriété avaient fait éruption lors d’un concert et tiré des coups de feu en l’air. Paniqués,...
Lire la suite... 0 Commentaires
KIOSQUE JOURNAUX
(Sélectionnez un journal pour afficher les articles)

Restez connecté

You are here:   Le Sahel en Bref